Minister Ross Romano – “Northern Ontario School of Medicine (NOSM) and the Universite d’Hearst (Hearst) are one step closer to being independent”

1193

TORONTO / Thunder Bay – NEWS – Ross Romano, Minister for Colleges and Universities had issued the following statement in reaction to the passage of Bill 276, the Supporting Recovery and Competitiveness Act, 2021, which includes provisions to make the Northern Ontario School of Medicine and the Universitie d’Hearst, independent universities:

“The passage of Bill 276 is great news for the future of postsecondary education in Northern Ontario. It means that both the Northern Ontario School of Medicine (NOSM) and the Universite d’Hearst (Hearst) are one step closer to being independent degree granting institutions.

In the short term this means that the two Universities will be able to continue to offer their high-quality education to the communities of Hearst, Timmins, Kapuskasing, Sudbury and Thunder Bay. Longer-term, it means with new legislative authority, the institutions will be able to explore new opportunities to offer more degrees and programs subject to review by the Postsecondary Education Quality Assessment Board, explore new partnerships across Northern Ontario, and ultimately improve and expand the education that they provide today.

The Government is proud to support this legislation to grow world-class postsecondary education in Northern Ontario. Thanks to this legislation, Hearst will become Ontario’s second independent francophone university, governed by and for francophones. NOSM will be become Canada’s first standalone independent medical school and be empowered to expand its current services and programs and address the health needs of the region.

The legislation represents a major opportunity for Northern Ontario to build and expand two new independent universities. In the coming months the Ministry will be working with the two institutions and with northern communities and stakeholders about the details of how NOSM and Hearst will operate in the future.”

L’EMNO et Hearst font un pas de plus vers l’indépendance

TORONTO – Le ministre des Collèges et Universités, Ross Romano, a publié la déclaration suivante en réaction à l’adoption du projet de loi 276, Loi de 2021 sur le soutien à la relance et à la compétitivité, qui inclut des dispositions visant à faire de l’École de médecine du Nord de l’Ontario et de l’Université de Hearst des universités indépendantes :

« L’adoption du projet de loi 276 est une excellente nouvelle pour l’avenir de l’éducation postsecondaire dans le Nord de l’Ontario. Cela signifie que l’École de médecine du Nord de l’Ontario (EMNO) et l’Université de Hearst (Hearst) sont sur le point de devenir des établissements indépendants qui décernent des diplômes.

À court terme, cela veut dire que les deux universités pourront continuer à offrir leur enseignement de haute qualité aux collectivités de Hearst, Timmins, Kapuskasing, Sudbury et Thunder Bay. À plus long terme, cela signifie que, compte tenu des nouveaux pouvoirs législatifs, les établissements pourront explorer de nouvelles possibilités d’offrir un plus grand nombre de diplômes et de programmes, sous réserve de l’examen de la Commission d’évaluation de la qualité de l’éducation postsecondaire, songer à établir de nouveaux partenariats dans tout le Nord de l’Ontario et, en fin de compte, améliorer et élargir l’éducation qu’ils offrent aujourd’hui.

Le gouvernement est fier d’appuyer cette loi visant à donner de l’expansion à une éducation postsecondaire de renommée mondiale dans le Nord de l’Ontario. Grâce à cette loi, Hearst deviendra la deuxième université francophone indépendante de l’Ontario, régie par et pour les francophones. L’EMNO deviendra la première école de médecine indépendante et autonome du Canada et sera habilitée à élargir ses services et programmes actuels et à répondre aux besoins de santé de la région.

Cette loi offre au Nord de l’Ontario l’occasion véritable d’édifier et de développer deux nouvelles universités autonomes. Au cours des prochains mois, le ministère se penchera avec les deux établissements ainsi qu’avec les collectivités et les parties prenantes du Nord sur les détails du fonctionnement futur de l’EMNO et de Hearst. »